En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

GEMAPI

La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) permet de restaurer et d’entretenir les cours d’eau et les milieux humides afin de favoriser la biodiversité, d’améliorer la qualité des eaux et de réduire le risque d’inondation (y compris par la submersion marine).

La GEMAPI est une compétence du Grand Narbonne depuis le 1er janvier 2018, transférée aux syndicats de rivière présents sur le territoire du Grand Narbonne. La gestion des cours d’eau se fait alors de façon cohérente, par bassin versant avec une solidarité amont / aval, au sein d’une seule entité gestionnaire.

Le territoire du Grand Narbonne compte cinq syndicats :
- Le Syndicat Mixte du Delta de l’Aude
- Le Syndicat Mixte Aude Centre
- Le Syndicat du bassin versant Orbieu-Jourres
- Le Syndicat du Bassin de la Berre et du Rieu
- Le Syndicat des Corbières Maritimes

Ces syndicats travaillent sur plusieurs axes comme :
- La protection contre les inondations par la création et la surveillance des ouvrages (digues, bassins de rétention, déversoirs, champs d’expansion de crues…), l’entretien des cours d’eau et la surveillance.
- La restauration des milieux aquatiques pour améliorer les fonctionnalités écologiques des cours d’eau (amélioration des habitats aquatiques, de la qualité des eaux, de la migration des espèces...),
- La sensibilisation, le maintien de la culture du risque

Ces missions sont regroupées dans des programmes d’action : le programme d’action de prévention des inondations (PAPI) et les plans pluriannuels de gestion de bassin versant (PPGBV), permettant une gestion durable des milieux aquatiques.

Par la mise en place de cette compétence obligatoire, la taxe GEMAPI a été instaurée.
En 2019, le Grand Narbonne a ainsi collecté 1 650 000 euros, reversée aux syndicats selon leurs programmes d’action.

La compétence GEMAPI ne remet pas en cause les droits et les devoirs du propriétaire riverain, lequel reste responsable de l’entretien du cours d’eau et de la préservation des milieux aquatiques situés sur sa propriété.