Actualités

Clôture des chantiers jeune de l’été du Grand Narbonne

Le 22 août 2022

Cette année, quatre-vingt filles et garçons de 16 à 18 ans ont été recrutés pour travailler en juillet et août sur des chantiers proposés par huit communes du Grand Narbonne : Bize-Minervois, Gruissan, La Palme, Narbonne, Portel-des-Corbières, Sallèles-d’Aude, Sigean et Treilles.

Photo : Visite lundi 22 août des chantiers jeunes aux Salins de Gruissan, en présence notamment de Maître Didier Mouly, Maire de Narbonne, Président du Grand Narbonne, Alain Vialade, Conseiller communautaire en charge de la sécurité, de la prévention, de l’accès aux droits et de la citoyenneté, des pouvoirs de police communautaire, Alexia Lenoir, Adjointe au maire de Gruissan en charge de l'enfance et de la jeunesse, ainsi que d'élus de communes ayant accueilli des chantiers jeunes cet été : Bruno Texier, Maire de Portel-des-Corbières, Michel Jammes, Maire de Sigean, Gérard Lucien, Maire de Treilles, Dominique Trilles, Adjointe au maire de Sallèles-d'Aude, Patrick Lecocq, Adjoint au maire de La Palme, David Bandinelli et Patrick Resplandy, Adjoints au maire de Bize-Minervois.

Pour la dix-septième année consécutive, le Grand Narbonne a organisé et animé des chantiers jeunes qui s’inscrivent aujourd’hui dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Quatre-vingt filles et garçons de 16 à 18 ans ont été recrutés pour travailler en juillet et août, sur des chantiers proposés par huit communes du Grand Narbonne.

Ainsi, Bize-Minervois, Gruissan, La Palme, Narbonne, Portel-des-Corbières, Sallèles-d’Aude, Sigean et Treilles accueillent, du 11 juillet au 26 août, huit chantiers jeunes d’une durée de deux semaines (sauf pour la dernière période). Chaque chantier comprend dix jeunes, soit cinq filles et cinq garçons, qui sont encadrés par une équipe de deux médiateurs. Un agent municipal des communes d’accueil est également présent sur chaque session.

Au programme chaque année : du lundi au vendredi de 8 heures à 12 heures sur les communes d’emploi, les jeunes sont mis à l’œuvre sur des travaux de peinture, de remise en état de mobiliers urbains, de création ou de remise en état de murs en pierres sèches, d’entretien d’espaces verts, de patrimoine… Un transport depuis Narbonne est mis à disposition des jeunes vers les communes (dans la limite des places disponibles). Le Grand Narbonne attribue à chaque jeune un équipement spécifique (masque, combinaison, chaussures de sécurité) et la commune d’accueil met à disposition les outils et matériaux nécessaires à chaque chantier.

Une médiatrice familiale est recrutée pour la saison afin de se rendre sur les chantiers et parler avec les jeunes de sujets d’actualité ou autres thématiques. Le but est de faire ressortir les problématiques chez les jeunes permettant ainsi la réalisation d’un bilan en fin d’été mais également de repérer parmi les jeunes les comportements déviants afin de leur proposer un accompagnement individuel.

Une fois par quinzaine, des partenaires du CISPD (Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) interviennent sur les chantiers : l’association Face Aude présente un projet basé sur l’opportunité d’un nouveau départ de vie, faire valoir ses droits, retrouver une dynamique d’emploi ou encore exister au sein d’une société et la Mission locale jeunes du Grand Narbonne intervient sur chaque chantier afin d’expliquer aux jeunes les contrats de travail, les droits et les devoirs qui en découlent en plus de la présentation de leur structure.

Chaque chantier se compose de 10 jeunes (50% de filles et 50% de garçons, 50% de Narbonnais et 50% de jeunes issus des villages). La sélection s’appuie également sur d’autres critères comme la déscolarisation, l’inscription à la Mission locale jeune, une inscription antérieure non retenue... Le dernier critère de sélection est celui de la motivation exprimée par les jeunes lors de la candidature en ligne.

Plus de 2000 jeunes ont participé à un chantier jeune du Grand Narbonne
En l’espace de 17 ans, les chantiers jeunes du Grand Narbonne ont accueilli 2029 jeunes lors de 123 chantiers proposés dans les communes du Grand Narbonne.
Créés en 2005 dans le cadre de la Politique de la ville, les chantiers avaient initialement pour vocation de procurer un emploi et une rémunération aux jeunes des quartiers prioritaires de Narbonne. Face à la nécessité de mixer les publics et aux mutations sociales notamment dans les villages, les chantiers ont rapidement évolué, intégrant des jeunes issus des communes. Le dispositif est porté à partir de ce moment-là par le CISPD (Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance).

À partir de 2013, les chantiers deviennent un outil complet au service de l’emploi, de l’insertion professionnelle, de la citoyenneté et qui s’inscrit dans le cadre de la prévention de la délinquance. Objectifs : lutter contre le désoeuvrement des jeunes, offrir une première expérience professionnelle, lutter contre les idées reçues et développer son esprit critique (rapport ville/village, laïcité, discriminations, consentement/amour inconditionnel...) et repérer les éventuels parcours de jeunes décrocheurs.

Chiffres clés

17 ans d’organisation de chantiers jeunes
123 chantiers jeunes
2029 participants
28 communes participantes
Budget annuel : 85 000 euros dont 90% affectés aux rémunérations des jeunes et des encadrants

Retour sur l’été 2022

- 80 participants (40 participants qui résident à Narbonne, 40 participants qui résident dans les autres communes de la Communauté d’Agglomération) sur 159 candidatures reçues
- 8 chantiers

Du 11 au 22 juillet :
Sallèles-d’Aude : peinture de mobilier urbain
Bize-Minervois : peinture de mobilier urbain

Du 25 juillet au 5 août :
Portel-des-Corbières : rénovation d’un espace dédié au troisième âge et installation d’un point d’eau au skate parc
Sigean : réhabilitation de la peinture des tribunes du stade

Du 8 au 19 août :
Treilles : élagage, remise en état d’une capitelle et nettoyage de sites dans le village
La Palme : travaux de végétaux au cimetière vieux et sur d’autres sites

Du 22 au 26 août :
Gruissan : nettoyage de la plage de la Vieille Nouvelle, nettoyage de salle de classes après travaux estivaux dans une école
Narbonne : peinture des locaux des services techniques municipaux et de mobiliers urbains

Cohésion sociale et Politique de la ville / Les chantiers jeunes