En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Le Grand Narbonne inaugure la station d’épuration intercommunale de Raïssac-d’Aude / Villedaigne

Le 17 septembre 2020

Photos : Inauguration le 17 septembre 2020, en présence de la représentante de l'Etat et de nombreux élus du Conseil départemental, du Grand Narbonne et des Communes, notamment : Karine Bonacina, Directrice de la délégation territoriale de Montpellier de l'agence de l'eau RMC, Magali Vergnes, Conseillère départementale du canton Narbonne I, Christian Lapalu, Conseiller départemental du canton Sud Minervois, Vice-président du Grand Narbonne, Dominique Godefroid, Conseillère départementale du canton Sud Minervois, Maître Didier Mouly, Maire de Narbonne, Président du Grand Narbonne, Michel Jammes, Vice-président du Grand Narbonne en charge du grand cycle de l'eau, eau potable et assainissement, GEMAPI et gestion des eaux pluviales urbaines, Guillaume Heras, Jean-Marc Jansana, Jean-Marie Monié, Vice-présidents du Grand Narbonne, Didier Bousquet, Maire de Raïssac-d'Aude, Lydie Loïs, Maire de Villedaigne, et Gérard Kerfyser, Vice-président du Grand Narbonne délégué au cycle de l'eau lors du précédent mandat 2014-2020.

Le Grand Narbonne, dans le cadre de sa compétence eau et assainissement, s’est donné pour objectif de fournir un service performant à ses administrés, de protéger l’environnement et de préserver la ressource en eau.
La station d’épuration de Raïssac-d’Aude / Villedaigne remplace les stations d’épuration vétustes et sous-dimensionnées des deux communes. Ce nouvel équipement intercommunal représente un investissement global de 2,7 M€.

Station d'épuration et réseaux
Pour cette construction, la Communauté d’agglomération a investi 1,6 M€ auquel s’ajoute 1,1 M€ pour la mise en place des réseaux de transfert et la réhabilitation du poste de relevage de Villedaigne. En effet, le nouveau bâtiment étant implanté sur le site de la station d’épuration existante de la commune de Raïssac-d’Aude, il était nécessaire de mettre en place des réseaux de transfert des eaux usées du poste de relevage de Villedaigne vers le nouvel équipement ainsi que la création de conduites de rejet des eaux traitées vers l’Orbieu. Les réseaux de transfert des eaux usées, soit plus de 3 100 mètres linéaires, avaient été réalisés en 2018.
Le Grand Narbonne a par ailleurs entrepris la réhabilitation du poste de relevage de Villedaigne pour assurer un acheminement efficace des eaux usées de Villedaigne vers la nouvelle station d’épuration. Cette réhabilitation comprenait notamment le remplacement des pompes existantes afin d’assurer un débit des eaux usées de 22,3 m3/heure.

Traitement des eaux usées
Avec une capacité de 1 400 équivalents habitants, la nouvelle station d’épuration est dimensionnée pour assurer le traitement des eaux usées des habitants des deux communes et répondre à leur évolution démographique. Les eaux usées seront traitées par la technologie des disques biologiques, un procédé simple en fonctionnement et économique. Le traitement des eaux usées se fait grâce à l’utilisation de disques en plastique sur lesquels les bactéries sont fixées. Ces disques sont immergés de moitié dans un bassin dans lequel ils tournent. Lors de la période d’immersion, les bactéries dégradent la matière organique des eaux usées.
Ce traitement se réalise en espace clos et nécessite une faible emprise foncière. L’exploitation de la station d’épuration sera assurée par la régie de l’eau du Grand Narbonne qui est en charge du bon fonctionnement de l’équipement, des contrôles, des réglages et de l’entretien.

Financement
Station d’épuration : 1,6 M€
(Agence de l’eau : 199 000 € / Conseil départemental de l’Aude : 200 000 € / Grand Narbonne : 1 201 000 €)
Réseaux : 1,1 M€
(Agence de l’eau : 388 500 € / Conseil départemental de l’Aude: 282 100 € / Grand Narbonne : 429 400 €)

Eau et assainissement : Modes de gestion et informations pratiques