En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Le Grand Narbonne investit 250 000 € pour revitaliser les centres anciens de Sigean et de Coursan et créer 34 logements locatifs sociaux

Le 24 octobre 2019

Le Grand Narbonne, dans le cadre de sa compétence politique de l’habitat, a lancé une mission de revitalisation des centres anciens pour laquelle quatorze communes se sont portées volontaires. Lors du bureau communautaire du 14 octobre dernier, les élus ont attribué des subventions pour soutenir l’acquisition foncière d’îlots dégradés dans les centres anciens de Coursan et de Sigean, réhabiliter les bâtiments et créer trente-quatre logements locatifs sociaux.

À Coursan

Ainsi, au titre de l’année 2019, le Grand Narbonne accorde une subvention de 110 000 € à Alogea pour l’acquisition de quatre corps de bâtiments vétustes situés sur l’avenue Jean Jaurès, la rue du 14 juillet et la rue de la mairie, au cœur du centre-ville.
Sur ce site, Alogea a pour projet de réhabiliter et de restructurer les bâtiments pour réaliser treize logements sociaux. La réhabilitation de cet îlot contribuera à améliorer le cadre de vie des habitants car il se situe sur un axe principal et sera visible depuis trois rues. Par ailleurs, le projet va améliorer la luminosité des logements grâce à un cœur d’îlot aéré et plus d’espace de stationnement.

À Sigean

Le Grand Narbonne subventionne à hauteur de 140 000 € l’acquisition de l’hôtel Méjean, au sein duquel Marcou Habitat a un projet de réhabilitation et d’aménagement de vingt-et-un logements locatifs sociaux. Cet hôtel, qui fait partie du patrimoine historique de la commune, est situé avenue de Narbonne, sur l’un des axes principaux.
Dans ce bâtiment inoccupé depuis de nombreuses années, le bailleur social a pour projet d’aménager un ensemble de onze T2 et dix T3 ainsi qu’une salle commune, destiné à un public de seniors. Le projet comprend des places de stationnement au rez-de-chaussée même de l’hôtel, afin de prévenir les problématiques d’encombrement des rues.

« Pour agir sur les centres anciens, le Grand Narbonne a décidé d’expérimenter un soutien financier aux bailleurs sociaux dès la phase d’acquisition foncière. Une aide primordiale, qui cumulée à la participation financière de l’établissement public foncier, permet de réhabiliter ou de créer de nouveaux logements sociaux en cœur de ville », souligne Alain Fabre, Conseiller communautaire du Grand Narbonne délégué à la Politique de l’habitat et du commerce.