En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Le Grand Narbonne organise un chantier de formation sur la réfection de façades à Mirepeïsset, en partenariat avec la CAPEB de l’Aude

Le 01 octobre 2019

Cet apprentissage entre dans le cadre de l’« action façade » du Grand Narbonne, mise en œuvre dans les 14 communes volontaires pour un accompagnement expérimental à la revitalisation de leurs centres anciens.

Le chantier-formation « Étude et mise en œuvre d’enduits fouettés et de décors traditionnels » répond à un double objectif : pour les artisans, il s’agit d’acquérir un savoir-faire et une autonomie dans la conception et la réalisation d’enduits traditionnels. Le Grand Narbonne sera ainsi en mesure d’étoffer son réseau et de recommander aux bénéficiaires de l’action façade des artisans qualifiés dans la mise en œuvre de techniques traditionnelles et respectueuses du bâti ancien pour préserver les cœurs de villages ; un atout pour ces entreprises locales qui peuvent ainsi remplir davantage leur carnet de commandes.

Cette action se déroule sur cinq jours, les 30 septembre et 1er octobre, puis les 28, 29 et 30 octobre, sous la houlette du formateur Philippe Glocberg, maçon du patrimoine et stucateur. L’intérieur du porche de la porte défensive du Carrassier, l’un des derniers vestiges du château de Mirepeïsset, sera rénové par sept participants, artisans et salariés d’entreprises audoises du bâtiment. Ceux-ci sont accompagnés par la CAPEB (Confédération Artisanat Petites Entreprises Bâtiment) de l’Aude pour la mobilisation de financements de formation.

Avec l’accueil de cette formation, la commune de Mirepeïsset confirme son engagement pour la valorisation patrimoniale de son centre. Accompagnée par le CAUE (Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement), elle a par ailleurs sensibilisé 45 élèves de classes élémentaires, lors de la journée des enfants du patrimoine le 20 septembre dernier, par l’observation et la description des façades.

Deux chantiers-formation ont déjà été organisés par la Communauté d’agglomération, en 2009 et 2013, pour contribuer à préserver et valoriser les centres de ses communes en favorisant l’utilisation d’enduits traditionnels à la chaux.