En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Le Grand Narbonne accueille les 96 participants aux chantiers jeunes de l’été

Le 04 juillet 2019

Photo : L’accueil des chantiers jeunes s’est déroulé en présence de Jacques Pociello, Vice-président du Grand Narbonne délégué à la Politique de la Ville.

Depuis 2005, le Grand Narbonne organise et anime des chantiers jeunes dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.
Pendant l’été 2019, huit communes du Grand Narbonne accueillent des chantiers jeunes pour des travaux de peinture, débroussaillage, construction de murets et d’aménagement de l’espace public. Sur chaque chantier, douze filles et garçons de 16 à 18 ans sont encadrés par une équipe de deux médiateurs.

Du lundi 8 juillet au vendredi 30 août, huit communes accueillent 96 jeunes
Cet été, les communes de Bizanet, Vinassan, La Palme, Caves, Peyriac-de-Mer, Gruissan, Bages et Treilles accueilleront des chantiers jeunes, pour une durée de deux semaines chacun. 96 jeunes ont été retenus pour y participer, sur 218 candidatures. Ils effectueront dix demi-journées de quatre heures de travaux et deux demi-journées de formation sur le savoir-être et la citoyenneté.

Une collaboration avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée à Bizanet
Pour la première fois, le Grand Narbonne sollicite le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée pour le chantier jeunes qui se déroulera à Bizanet du 8 au 19 juillet. En effet, l’un des travaux de ce chantier consiste en la restauration d’un muret en pierres sèches à l’entrée du parcours de santé, sur le lieu-dit la Perrine. La commune ne disposant pas d’agent maîtrisant cette technique, c’est un agent formateur du Parc, expert en construction de petit bâti, qui sera présent les 9 et 10 juillet afin d’encadrer cette opération et expliquer l’histoire de ce patrimoine local.

L’objectif est de prévenir la délinquance et de favoriser la mixité entre jeunes des quartiers et jeunes issus des villages de la Communauté d’agglomération. Chaque chantier, se déroulant pendant les vacances scolaires tout au long de l’année et comprenant huit à douze jeunes, est encadré par deux médiateurs qui veillent au bon déroulement du travail, aux conditions d’hygiène et de sécurité et à la cohésion des groupes. Les jeunes sont rémunérés pour ce travail et se voient attribuer un équipement spécifique (masque, combinaison, chaussures de sécurité). Un agent municipal de chaque commune est également présent sur chaque session.

En savoir plus : Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance