Actualités

Visite de chantier à l'usine d'eau potable de Fleury d'Aude

Le 04 octobre 2018

Photo : Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne, et Jean-François Blanchet, Directeur de BRL, accompagnés de leurs équipes et des élus du Grand Narbonne lors de la visite du chantier le 4 octobre 2018.

L'usine de potabilisation de Puech de Labade, qui fait partie des ouvrages du réseau hydraulique régional, propriétés de la région Occitanie, sécurise la desserte en eau potable du Grand Narbonne et alimente, en été, près de 100 000 personnes sur douze communes du littoral pour l’essentiel.

En charge du cycle de l’eau, le Grand Narbonne poursuit un programme d’investissements ambitieux pour garantir un service performant à ses habitants tout en préservant la ressource en eau et les milieux naturels. Ainsi, la Communauté d’agglomération investit plus de 2,8 M€ sur les 5,8 M€ nécessaires au renforcement de la capacité de production de l’usine de potabilisation de Puech de Labade gérée par BRL.

Sécuriser l’alimentation en eau des communes : un enjeu majeur

Le Grand Narbonne a pour mission de garantir de façon permanente et en quantité suffisante l’alimentation en eau de l’ensemble de ses abonnés. Ainsi, la Communauté d’agglomération entretient, renouvelle ou construit de nouvelles infrastructures telles que le réservoir intercommunal du sud-Minervois qui entre dans le dispositif de sécurisation des communes du secteur pour un montant de 4,8 M€, ou encore la mise en place d’un surpresseur à Peyriac-de-Mer en 2018.

Objectif : sécuriser l’alimentation en eau des 37 communes en mettant en place une alimentation de secours susceptible d’être activée en cas d’interruption accidentelle de l’alimentation (incidents, fuites, pollution, etc.).

Suite aux travaux réalisés par le Grand Narbonne depuis 2003, 8,5 M€ ont été investis pour la sécurisation de 22 communes. La poursuite de la sécurisation des communes du Grand Narbonne nécessite un investissement de plus de 26 M€ et fait actuellement l’objet d’études et de chiffrages supplémentaires pour les communes du sud-Audois.

Le programme de renforcement et de sécurisation de l’usine

L’usine est une infrastructure majeure pour l’alimentation en eau du territoire, d’une capacité actuelle de traitement de 350 l/s et équipée de deux réservoirs de 2 500 mètres cubes chacun. Elle fait l’objet d’un important programme de renforcement de sa capacité de production et de sécurisation, afin de faire face à l’augmentation des besoins de la population du Grand Narbonne à l’année et pendant la période estivale.

Cette nouvelle phase de travaux a pour objectif d’augmenter la capacité de traitement des eaux prélevées dans la rivière Orb (eaux brutes) de 150 l/s.
Ainsi, l’usine de Puech de Labade sera en capacité de produire jusqu’à 500 l/s, soit 34 500 mètres cubes par jour, 20h sur 24 et une sécurisation de 80 l/s en jour de pointe, dont l’essentiel est affecté aux besoins du Grand Narbonne. Ces travaux permettront également de moderniser la filière de traitement des eaux de rejet.

Le chantier d’extension actuel, d’un montant de 5,8 M€ HT cofinancé par le Grand Narbonne, BRL, le Département de l’Aude et l’Agence de l’eau, a débuté en janvier 2018 et devrait se terminer courant du premier trimestre 2019 pour une mise en service à l’été 2019.

Financement : 5,8 M€ HT
Grand Narbonne (48,6 %) : 2,8 M€
BRL (39,5 %) : 2,3 M€
Département (10%) : 581 000 €
Agence de l’Eau (1,9%) : 108 000 €