Actualités

Le développement des circuits courts, un axe fort du programme Grand Narbonne Agriculture

Le 03 mai 2018

Les élus du Grand Narbonne ont voté l’attribution de deux subventions d’un montant global de près de 15 000 € dans le cadre du programme "leader" de l’Est Audois qui cofinance des projets de développement des territoires ruraux (fonds européens et subventions Grand Narbonne).

Situé à Pouzols-en-Minervois, Grains d’ici, commerce multi services qui travaille en circuit court avec une soixantaine de producteurs et artisans locaux, a ainsi sollicité une subvention du Grand Narbonne de 6 800 € pour la mise en place d’un service de traiteur à base de produits locaux et bio. Le projet, qui s’élève à 42 550 € HT, permettra à Grains d’ici de développer sa communication (site internet, promotion, affichage) et de s’équiper notamment d’un véhicule réfrigéré pour la réalisation des prestations de traiteur. Il sera financé à hauteur de 27 200 € soit 64 % par les fonds européens (Feader leader), 16 % par Le Grand Narbonne et 20 %, soit 8 500 €, autofinancés par Grains d’ici.

Le Grand Narbonne a également accordé une subvention de 8 100 € au projet de « Wine-truck » développé par la cave coopérative de Leucate, Quintillan et de Roquefort-des-Corbières. L’objectif des viticulteurs est de créer un point de promotion-vente mobile et innovant afin d’élargir le réseau de clients et de diversifier les sites de dégustation. Le projet s’élève à 57 100 € HT et bénéficie d’un financement du Feader leader de 36 500 € (64 %), 16 % du Grand Narbonne, 1 000 € de la commune de Leucate et un reste à charge de 11 500 € pour la cave coopérative.

Pour Magali Vergnes, vice-présidente du Grand Narbonne déléguée à l’agriculture, viticulture, œnotourisme, coopération décentralisée et aux fonds européens, « Le Grand Narbonne accompagne et soutient les entreprises dans l’élaboration de leur projet et leur plan de financement. En effet, le cofinancement du Grand Narbonne permet de mobiliser des fonds "leader" sur ces projets. Des soutiens financiers essentiels pour renforcer l’activité et développer un emploi non délocalisable sur les territoires ruraux. »