Actualités

Opération « Un fruit pour la récré » : des producteurs livrent leurs fruits et légumes dans des écoles voisines de leur exploitation

Le 28 septembre 2017

Photo : Nathalie Frances, productrice (Le Périé, à Mailhac), à l’école d’Argeliers.

Le Grand Narbonne et la Chambre d’agriculture s'engagent à favoriser la consommation de produits locaux de saison au travers d’un approvisionnement en circuits courts.

Afin de renforcer les liens entre les producteurs locaux et les jeunes consommateurs, Le Grand Narbonne et la Chambre d’agriculture ont invité des maraîchers et arboriculteurs à participer pour la première fois à l’opération « Un fruit pour la récré ». Ainsi, six producteurs ont pu livrer directement leurs fruits et légumes dans les écoles voisines de leur exploitation :
- Baptiste et Marlène Véron, (Le champ dépaysant, à Mailhac) aux écoles de Pouzols-Minervois et Mailhac,
- Julien et Mélodie Soula, (O’Bio 2, à Villedaigne) à l'école de Moussan,
- Le Campagn’art (à Bize-Minervois) à l'école de Bize-Minervois,
- Henri Martinez (Les moulins à vents, à Névian) à l'école de Névian,
- Nathalie Frances (Le Périé, à Mailhac) à l'école d'Argeliers,
- Alexandre Miramont (Les puits du Léger, à Salles-d’Aude) à l'école de Fleury d’Aude.

À cette occasion, les écoliers ont pu déguster fruits et légumes locaux : tomates-cerises, poivrons, carottes, prunes, pommes, melons, raisins.
Henri Béranger (La bérangère, à Ouveillan), fournisseur de longue date d’« Un fruit pour la récré », a livré l’école d’Ouveillan avec les dernières pêches de la saison.

Pour Magali Vergnes, Vice-présidente du Grand Narbonne déléguée à l’Agriculture, la Viticulture, à l’Œnotourisme, aux Fonds européens et à la Coopération décentralisée, « recréer du lien entre les producteurs et les consommateurs est essentiel pour l’avenir de l’agriculture. Cette opération inédite nous permet de sensibiliser les plus jeunes qui pourront à leur tour agir sur les choix de consommation de leurs parents. »

Impulsée en 2007 par Le Grand Narbonne, l’opération « Un fruit pour la récré » est aujourd’hui organisée dans les écoles de quinze communes du territoire et concerne près de 7 000 enfants.
Au-delà des enjeux de santé inhérents à ce dispositif, Le Grand Narbonne s’engage à favoriser la consommation de produits locaux de saison au travers d’un approvisionnement en circuits courts. Ainsi, grâce à la mise en place d’un partenariat avec la Chambre d’agriculture et les communes dès 2016, 40 % des fruits et légumes distribués par les grossistes narbonnais sont d’origine locale, avec la participation de onze producteurs du Grand Narbonne et de l’Aude.